L’étrange jazz de chambre de Daniel Levin

110304_JaP_DanielLevin_fr

Vendredi 4 mars 2011:

GRAND ANGLE SUR LE VIOLONCELLISTE DANIEL LEVIN

Ancien compagnon de route de Anthony Braxton, Joe Morris, Billy Bang, Tim Berne, Tony Malaby ou encore Ken Vandermark, Daniel Levin est, depuis quelques années, à la tête d’un quartet à l’instrumentation atypique : trompette / vibraphone / contrebasse / violoncelle. Cet étrange jazz de chambre est à l’image de ce violoncelliste américain : inclassable, surprenant. Daniel Levin se fait aussi entendre en trio ou en duo (avec le saxophoniste Rob Brown), arpentant alors des terres plus exposées aux perturbations, demeurant un des musiciens les plus attachants de la scène jazz  contemporaine.